top of page

Musée -Hôtel Morin

Hôtel Cabu.JPG

Téléphone : 02 47 23 47 42
Messagerie : g.metayer@ville-amboise.fr

Site internet 

Facebook

Presentazione

L’Hôtel Morin est construit au tout début du XVIe siècle par Pierre Morin, un des principaux marchands de la ville, trésorier de France et maire de Tours en 1500-1501. Avec sa haute toiture et ses grandes lucarnes à gable et pinacles, il est caractéristique de l’architecture de l’époque de Louis XII et annonce le style de la Première Renaissance.


L’histoire de l’hôtel est mal connue après la mort de Françoise Prevost, veuve de Pierre Morin. Il est acheté en 1763 par le duc de Choiseul, principal ministre de Louis XV, seigneur de Chanteloup depuis 1761, qui en fait le siège de sa justice seigneuriale. Le « Palais Ducal » continue d’être utilisé comme palais de justice par le duc de Penthièvre après la mort de Choiseul en 1785. Il est confisqué à sa fille lors de la Révolution, au profit de l’hospice de Tours.


À partir de 1803, la ville d’Amboise loue le bâtiment à l’hospice de Tours, et y installe la justice de paix et les prisons. Elle en devient finalement propriétaire en 1826. De 1848 à 1852, le bâtiment sert de caserne à la garnison de l’émir Abdelkader, retenu prisonnier au château d’Amboise jusqu’à sa libération par Napoléon III.


La Mairie s’installe au 1er étage en 1855. La justice de paix est aménagée au rez-de-chaussée. Des œuvres d’art prennent place dans les locaux à partir de 1876, et en 1880 le bâtiment est classé Monument Historique. D’importants travaux ont lieu en 1891, permettant notamment d’installer les œuvres dans une salle dédiée qui est aujourd’hui la salle des Mariages.


En 1970, les services administratifs de la Mairie sont déplacés dans un bâtiment contigu, permettant au musée de se développer dans les espaces de l’Hôtel Morin. Il reçoit l’appellation Musée de France en 2002.

Orari e prezzi

Fermé en janvier - février - mars. Fermé jusqu’au 20 avril pour réorganiser le parcours de visite.


Musée ouvert de 11h à 13h et de 14h30 à 19h le samedi et le dimanche du 20 avril au 22 septembre 2024. 


Musée ouvert de de 14h30 à 19h : 

- les mercredis, jeudis et vendredis du 20 avril au 1er septembre

- les samedis et dimanche du 28 septembre au 3 novembre

- pendant les vacances de noël (sauf le 25)

Individuels : entrée gratuite et libre

Groupes : la visite guidée est gratuite

Horaires
Posizione e accessibilità

Rue François Ier
37400 Amboise

Accès
Histoire

Storia del Museo e delle sue collezioni

Musée-Hôtel Morin et ses collections municipales

Le musée-Hôtel Morin a pour vocation de présenter l’histoire d’Amboise à travers des tableaux, des gravures, des sculptures représentant la ville et d’illustres personnages (rois de France, artistes, hommes politiques, maires d’Amboise). Plus d’une centaine d’œuvres figurent dans l’inventaire « Musée de France » et plus de 200 dans l’inventaire municipal.

Ces collections se sont constituées depuis le XIXe siècle grâce à des dépôts de l’Etat, des legs, des dons privés et des achats de la Ville d’Amboise.

C’est en 1857 que la Ville d’Amboise bénéficie d’un premier dépôt. Il s’agit d’une copie de l’œuvre d’Horace Vernet, Napoléon III à cheval avec son état-major, exécutée par Henriette-Jacotte Cappelaere. A cette époque, les tapisseries d’Aubusson de la salle des mariages données en 1820, les portraits du couloir des maires, et l’Entrée de la duchesse d’Orléans constituent l’essentiel de la collection.

Une activité assez réduite caractérise la période du Second Empire. Les dépôts reprennent donc véritablement à partir de 1873, sous le mandat du sénateur maire d’Amboise, Charles Guinot et proviennent de musées nationaux, comme le musée du Louvre ou du Luxembourg ou encore de châteaux, comme celui de Versailles ou de Fontainebleau.

Parmi la vingtaine d’œuvres déposées à partir de 1873 figurent notamment La Mort de Léonard de Vinci de Ménageot, L’Entrée de Charles VIII dans Acquapendente de Chauvin, le Bateau démâté d’Isabey, le Portrait du duc de Choiseul attribué à Van Loo, Le Moine en prière de Muraton, etc. Des œuvres majeures pour le musée ont ainsi fait leur entrée au XIXe siècle.

Ces dépôts ont abouti, après la loi de 2002 relative au Musée de France, à un transfert de propriété au profit de la Ville d’Amboise en 2007.

Les dépôts reprennent à partir de 1965, date à laquelle nous pouvons souligner le rôle de Michel Debré. A cette époque, une politique d’achat axée sur l’histoire d’Amboise a permis notamment d’acquérir une très belle Vue d’Amboise de Justin Ouvrié, le Portrait d’Ernest Mabille.

La Ville d’Amboise continue de recevoir de dons de particuliers et d’acheter des œuvres comme quatre toiles d’Olivier Debré.

Cosa fare prima o dopo il museo?

Parkings voitures gratuits : parking des quais (240 m), place Richelieu (400 m), parking du Mail (500 m), parking des Tanneurs (500 m), parking Amboise (600 m)

Parking car (1 km)

Restaurants et commerces : dans les rues annexes, 40 à 400 m

Office du tourisme (240 m)


Autres sites culturels et patrimoniaux

  • Eglise Saint-Florentin (30 m), 

  • Château royal d’Amboise (150 m), 

  • église Saint-Denis (600 m), 

  • église Notre-Dame-du-Bout-des-Ponts (750m), 

  • Clos Lucé (750 m), 

  • Château Gaillard (1,2 km), 

  • La Pagode de Chanteloup (2,6 km)

A proximité

Il museo in video:  

bottom of page